• Mail : thegreenseptember@gmail.com

Ma charte évolutive du voyage éthique et responsable

Ma charte évolutive du voyage éthique et responsable

La création du blog est partie d’une simple idée: et si je parlais de voyage éthique et responsable? Le contenu ne s’en ressent pas encore beaucoup pour l’instant mais je vous assure que les articles vont arriver. Vous parler de mes destinations de voyage d’un point de vue moins « pratico-pratique » (d’autres blogs splendides font cela très bien, et bien mieux que moi, comme celui d’Ariane, Amanda et Camille, Elisa et Max, Chris et Alex pour ne citer qu’eux) mais plus informatifs sur l’écologie, les animaux, la nature et l’environnement du pays. L’occasion pour moi de vous faire partager mes voyages d’un point de vue différent.

Je suis passionnée de voyages. Certains ont envie de gagner de l’argent pour avoir une belle maison ou une jolie voiture, moi c’est plutôt pour me donner la chance de découvrir le monde.

Cependant, dans ma vie quotidienne, je défends certaines valeurs et notamment celle du respect de l’environnement et de la protection des animaux. Il est donc inenvisageable pour moi de ne pas appliquer ces principes en partant en voyage.

Aujourd’hui, je vous partage donc cette « check-list » que j’applique lorsque je pars en voyage.

Comme le titre l’indique, cette charte est évolutive. Rien n’est figé, je cherche constamment à m’améliorer. Je ne prétends aucunement avoir la démarche parfaite mais j’essaye de faire mon mieux. Je me pose beaucoup de questions sur mon impact écologique dans ma vie quotidienne et également lors de mes voyages !

S’informer sur ma destination

S’informer ? Oui mais sur quoi ? L’hébergement, le transport, les choses à faire ? Oui mais pas que. A chaque destination, je m’informe sur la politique environnementale du pays, sur la qualité de l’eau, le traitement des déchets etc…

Pourquoi toutes ces informations?

  • pour ne pas aggraver la situation dans les pays où la politique environnementale est quasi inexistante;
  • ou, dans une moindre mesure, pour ne pas adopter un comportement qui aille dans le sens contraire des initiatives mises en place dans le pays.

Limiter mes déchets

Dans mon quotidien et donc en voyage, j’essaye de réduire petit à petit mes déchets (quand on voit la quantité d’emballages qui ont une utilisation unique et qui finissent droit à la poubelle après être passé dans nos mains, c’est assez affligeant).

Alors dans ma trousse de toilette du voyageur responsable, il y a :
– des mouchoirs en tissu;
– un savon;
– un shampooing solide;
– un dentifrice solide;
– des cotons démaquillants lavables;
– une cup menstruelle et des serviettes hygiéniques lavables;
– et un oriculi

J’utilise également des produits ayant un contenant, mais dans cette hypothèse: si je finis le produit sur place, je l’emporte dans ma valise pour le retour (en cas de doute dans le traitement des déchets du pays).

Autre astuce également : j’emporte avec moi une cuillère, et une gourde. La cuillère m’évite d’utiliser les petites cuillères en plastique à chaque café ou thé consommé (notamment à l’aéroport). La gourde, quant à elle, m’évite d’acheter des bouteilles en plastique pour boire.

Privilégier un transport moins polluant

Mon crédo est d’utiliser au maximum mes pieds qui me servent très bien à marcher (la nature est bien faite vous ne trouvez pas ?). L’idée est d’y aller par étapes et de prendre son temps dans son programme. L’objectif:  ne pas être dans la « course à la visite ».

Si nous sommes fatiguées ou que nous avons mal aux jambes, nous prenons le vélo ou les transports en commun.

Pour les plus grands espaces, il m’arrive d’utiliser encore la voiture pour faire des road-trip, je l’avoue !!

Concernant l’avion, j’ai conscience qu’il s’agit d’un moyen de locomotion extrêmement polluant. Je ne vais pas vous mentir, je prends l’avion (parce qu’on est d’accord que partir à Singapour en vélo ou en marchant est un peu compliqué).

Je suis encore en réflexion à ce sujet, j’essaye au maximum de voyager « lentement » et de ne pas prendre l’avion pour rester 2 jours sur place (sauf cette année car n’ayant pas de congés, je vais prendre l’avion 2 fois pour des séjours assez court).

Personne n’est parfait, j’ai encore des tas de sujets où je suis en questionnement pour m’améliorer ! L’important est de faire de son mieux et de ne pas se culpabiliser (selon moi).

Fuir les attractions touristiques avec des animaux

En France, plus de visite de zoos ou d’aquariums pour moi. Je refuse de payer pour voir des animaux enfermés, hors de leur habitat naturel pour mon « plaisir » personnel.

J’applique donc également ce principe à l’étranger et cela s’élargit à toutes les « attractions touristiques » mettant en scène des animaux, à savoir les cirques, les spectacles, le chien de traineaux etc…

La question se pose cependant au cas par cas !

J’ai pu nager avec des tortues en Guadeloupe, grâce à une plongée encadrée que j’avais payé mais les tortues n’ont pas été nourris pour nous approcher. Je reste cependant en alerte sur ce sujet quant à l’impact des gaz d’échappement du bateau sur nos fonds marins.

Manger végétarien et local au maximum

Comme en France, je mange végétarien à l’étranger et local au maximum. Pourquoi « au maximum » ? Parce qu’il existe des pays où la traçabilité des produits est difficile, où les plats typiques incluent forcément de la viande et implique donc que je me tourne vers des plats plus « classiques » (et donc moins local).

Limiter mes souvenirs de voyage

Réfléchir avant d’acheter. C’est ma devise et cela pour plusieurs raisons :

  1. dans un souci minimaliste. On entasse beaucoup trop d’objets et je préfère revenir la tête chargée que les mains chargés.
  2. Je veux faire marcher l’artisanat local du pays

Respecter les valeurs du pays et de l’humain

Quand je voyage, des situations me surprennent, m’étonnent, me choquent ou m’énervent. C’est humain, nous regardons l’extérieur en comparant à ce que nous connaissons. Quand j’observe ce genre de comportement chez moi, j’essaye de prendre du recul, je peux avoir un avis mais il est important de regarder autrui sans se référer à ses propres valeurs.

Chaque pays a son histoire. Chaque personne a son histoire. Nos valeurs sont toutes différentes. Apprenons les uns des autres !

Quand je voyage, je tends la main, je m’ouvre à l’autre, et je fais des efforts sur la langue parlée. J’apprends quelques mots et je m’intègre, à ma petite échelle, à la population.

Autre précision : mes avancées dans mon quotidien au niveau du respect de l’environnement s’applique également à l’étranger ==> j’éteins la lumière dès que je sors d’une pièce, je limite les bains, j’évite les achats sur-emballés, je ne surchauffe pas la pièce, je ne laisse pas la climatisation en marche quand je pars….

Et vous, essayez-vous de voyager de manière plus responsable pour protéger notre planète?

Je suis impatiente de lire vos avis sur la question et/ou de m’apporter des conseils pour m’améliorer dans ma quête d’un voyage plus éthique et plus responsable.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partagez cet article sur les réseaux sociaux

16 commentaires

  • Estelle

    Hello
    J’aime beaucoup ton article et il m’a fait réfléchir sur mon propre comportement que je visite un pays/une ville. Je ferais plus attention notamment à ma trousse de toilette, je voyage souvent avec un bagage cabine et j’avoue que j’ai tendance à prendre soit des échantillons soit des formats voyage et je pense qu’on à tous tendance à se comporter de façon « non responsable » quand on est en mode touriste, moi la première. Par contre je boycotte systématiquement les cirques et les zoo que ce soit à en France ou à l’étranger.
    Bref merci pour ton article.
    Bon week-end

    mars 2, 2018 - 11:41 Reply
    • greenseptember

      Hello Estelle! Merci pour ta visite! Pas à pas, nous allons vers un comportement plus responsable 🙂 il suffit d’en prendre conscience et tu es sur la bonne voie! Belle fin de semaine!

      mars 9, 2018 - 12:29 Reply
  • Mawine

    Oui oui ouiii un article sur le voyage! Alors je suis du genre minimalisme en voyage (c’est pas moi qui decide de rentrer avec un skateboard!) faut que tout rentre dans un sac à dos à l’aller comme au retour alors on reduit au maximum les contenants, les babioles. Pour la nourriture on essai de manger « pratique », c’est rarement notre dépense prioritaire alors on se fait des sandwichs ou des salades qu’on emporte dans un tup. Depuis quelques années je déteste les zoo, je me sentais déjà mal à l’aise avant d’avoir lu des articles sur la maltraitance des animaux liés au tourisme (ex : avant j’étais naïve et pensais juste qu’un éléphant acceptait avec joie que tu lui monte dessus…) et puis d’avoir visité et dormi dans des parcs où les animaux sont respectés ça m’a convaincu, on t’apprend que tu es chez eux et que leur donner à manger pour qu’ils t’approchent n’est vraiment pas leur rendre service et peut même devenir dangereux pour lui comme pour toi.
    Et concernant les déplacements, tout comme toi l’avion on peut difficilement faire sans, on prend une voiture pour des road trip (parceque le bus c’est sympa mais faut avoir du temps!) Et nos pieds et transports en commun en ville.

    mars 2, 2018 - 3:25 Reply
    • greenseptember

      Merci d’avoir partagé ton expérience Mawinoush <3!! Je sais que tu es très attentive à tout cela toi aussi et c'est important que chacun puisse apporter sa petite pierre à l'édifice, que chacun fasse un petit pas!

      mars 9, 2018 - 12:28 Reply
  • Irène

    Hello ! Ton article est très chouette et joliment présenté, donc très agréable à lire. Je suis contente de voir de plus en plus d’articles sur l’éthique en voyage, tous complémentaires les uns des autres. Je vais essayer d’apporter bientôt ma petite pierre à l’édifice en parlant de mon expérience à Madagascar

    mars 3, 2018 - 12:54 Reply
    • greenseptember

      oh c’est vraiment gentil! J’irais voir ton article sur Madagascar 🙂

      mars 9, 2018 - 12:26 Reply
  • Cindy

    Coucou !
    Super article ! Tu peux aussi passer par un savon solide qui fait tout ! Corps cheveux et lessive à la main 😉
    Quand je voyage c’est en sac à dos donc niveau souvenir ce ne sont que des petites choses locales qui ne prennent pas de place. Je prends aussi moins de vêtements et j’achète si besoin sur place via les commerces locaux mais bien souvent on emporte plus de vêtements que nécessaire. J’ai également vu un petit tuto sur Nifty qui permer de faire des petits carrés de savon shampoing ou liquide vaisselle très pratique et bien moins polluante. Pour les transports l’avion est difficile a éviter qiand on part loin mais une fois sur place c’est transports locaux et mes pieds 🙂
    N’oublie pas pour les activités animalières la promenades à dos d’éléphants ! Encore peu de monde s’interesse à eux et montent dessus sans savoir comment ils sont traités pour que leur popotins finissent dessus ! Et l’alimentation j’avoue manger de la viande donc le végétarien je le pratique en fonction de la culture du pays 😉

    Fais nous encore pleins d’articles voyages c’est le top ! 😘

    mars 5, 2018 - 2:14 Reply
    • greenseptember

      Merci pour tes conseils Cindy! Je pourrais utiliser quoi comme savon solide qui fait tout?! tu connais des marque?
      OUla oui pour les balades à dos d’éléphants, ne t’en fais pas c’est déjà dans ma blacklist 🙂

      Des bisous et merci pour ta visite! (les articles voyages vont suivre hihi)

      mars 9, 2018 - 12:25 Reply
  • In My Cocoon'ut

    Je voyage rarement mais au moins je prendrais en compte tes conseils pour mon prochain voyage ! Ils sont si simples à mettre en place mais faut y penser. Merci beaucoup 🙂
    XX, Pauline

    mars 6, 2018 - 7:50 Reply
    • greenseptember

      Oui, il suffit juste d’y penser! et de remettre un peu de réflexion au moment du départ! Merci pour ta visite et belle journée à toi!

      mars 9, 2018 - 12:23 Reply
  • Yndra et ses envies

    Ton article est vraiment sympathique, et d’une fluidité de lecture. C’est un sujet qui m’intéresse beaucoup depuis maintenant quelques semaines.

    mars 12, 2018 - 12:24 Reply
    • greenseptember

      oh merci c’est vraiment gentil! Je vais en parler régulièrement sur le blog alors n’hésite pas à revenir faire un tour 🙂 Belle journée!

      mars 14, 2018 - 12:40 Reply
  • Florence

    Coucou Amélie, il est super ton article ! Très intéressant et surtout très utile ! J’essaye aussi à réfléchir sur mon empreinte écologique pendant que je voyage – c’est évident que l’explosion des compagnies aériennes low-cost et le déplacement des foules génèrent beaucoup plus de pollution qu’avant…
    Si ça te dit de co-écrire un article sur le sujet, ça me ferait très plaisir 🙂

    juin 8, 2018 - 4:55 Reply
    • greenseptember

      Hey Florence 🙂 C’est évident que chacun doit prendre sa part de responsabilité et essayer d’agir pour que nous préservions notre planète et que justement nous puissions continuer à voyager! Ce serait avec plaisir pour co-écrire un article, je te laisse me contacter dès que tu auras du temps !

      juin 9, 2018 - 3:21 Reply
  • Vai en vadrouille

    Coucou 🙂
    Je suis contente de tomber sur cet article, parce qu’adoptant de plus en plus de gestes pour réduire mon impact environnemental, je commence à avoir un problème de conscience en voyage. Tu donnes beaucoup de pistes pour cela, et je t’en remercie ! J’en ai déjà adopté certaines, mais tu proposes de nouvelles idées auxquelles je penserai la prochaine fois, donc merci beaucoup !

    juillet 2, 2018 - 3:02 Reply
    • greenseptember

      Mais de rien, ça me fait plaisir si cet article a pu te servir :)!

      juillet 2, 2018 - 3:53 Reply

Ecrire un commentaire

Votre adresse-email ne sera pas publiée.

CommentLuv badge