• Mail : thegreenseptember@gmail.com

Quelle voyageuse suis-je?

Quelle voyageuse suis-je?

Le mois d’août est terminé, j’avais promis, je reprends du service sur le blog. J’espère que vous avez passé un bel été? (n’hésitez pas à me répondre en commentaire). Pour ma part, le mois d’août a été synonyme de vacances en famille sur Bordeaux, de beaucoup de travail sur la création de mon entreprise et puis de repos et de prise de recul. D’ailleurs, j’ai énormément pensé au blog et je vous ferais part de mes petites avancées dans un prochain article.

Je reviens donc en septembre avec un article de présentation. Une présentation un peu plus complète et tournée vers ma manière de voyager et d’interagir sur la toile. J’espère que cela vous plaira ♥

→ Quelle « blogueuse » suis-je? Je ne me sens pas blogueuse au sens où on l’entend généralement car non je ne gagne pas ma vie par ce biais (loin de là car je suis juriste en droit social) mais il va bien falloir que je m’y fasse, j’ai un blog, je suis donc un peu une blogueuse. Blogueuse non professionnelle si vous préférez. Juste une nana qui fait son petit bout de chemin et à qui le blog permet de partager et d’apprendre tout plein de choses en retour. Bref, passons à ce qui pourrait me caractériser pour que vous appreniez à mieux me connaitre.

Un sac à dos, mon indispensable

Blogueuse voyage

Lorsque je voyage, mon sac à dos est mon indispensable. Je trouve que le sac à dos est bien plus pratique qu’une valise lorsque l’on voyage en itinérance.

Lorsque je pars uniquement quelques jours, je réserve à l’avance mon hébergement pour ne pas perdre de temps. Dans ce cas là, le sac à dos n’est pas indispensable.

En revanche, lorsque je voyage plus d’une semaine, j’aime me laisser la liberté de rester plus longtemps que prévu à un endroit parce qu’il me plait. Le sac à dos me permet de bouger de lieux comme je l’entends et de me sentir liiiiiibbbre (et clairement je me fiche de ressembler à Franklin).

Des pieds et un vélo, mes moyens de locomotion

blogueuse voyage

Comme vous le savez, j’adore voyager mais je veux le faire de la manière la plus responsable possible. Ce n’est pas toujours facile, il est parfois question d’avoir de bonnes grosses réflexions pour savoir comment je vais voyager dans tel pays tout en étant en accord avec mes valeurs (croyez-moi c’est parfois une trèèèèès longue préparation).

Sur place, je visite donc, au maximum, à pied ou à vélo. Il y a évidemment des destinations qui s’y prêtent plus que d’autres (en ville, c’est par exemple très facile).

Quand il s’agit de bouger d’endroits, je rêverais de pouvoir vous dire que je me déplace également à vélo mais même si c’est dans mes envies, ce n’est pas le cas pour le moment. Il s’agit de prendre en compte les envies de ceux avec qui l’on voyage et de ne pas imposer sa vision du voyage aux autres. La tolérance, le respect et les compromis sont également importants. Je choisis donc la plupart du temps, les transports en commun (le bus ou le train).

Des légumes, car oui je suis végétarienne

blogueuse voyage

(ahaha j’ai réussi à placer le cliché de la végétarienne qui ne mange évidemment que de la salade verte).

Végétarienne, je me renseigne toujours avant le départ sur la facilité ou non de m’alimenter sur place, en respectant mes convictions. Jusqu’à aujourd’hui, je n’ai pas eu trop de difficultés à ce sujet. Je commence toujours par faire une recherche sur Ecosia sur ma destination, regarder des adresses végétariennes sur des blogs ou grâce à Happy cow (International) et Vegoresto (France).

Pour ne pas être prise au dépourvu, j’essaye donc de partir avec une liste d’adresses. Le voyage est également fait d’imprévu alors je m’adapte. Je vous prépare bientôt un article sur le sujet pour vous détailler plus précisément comment je m’organise pour manger végétarien en voyage ou en France.

Si cela vous intéresse, j’ai crée, il y a peu, un compte instagram qui reposte des adresses avec des alternatives végétariennes ou végétaliennes partout dans le monde. Pour plus de facilité, j’organise les adresses par destination dans les stories à la une. N’hésitez pas à partager sur instagram vos bonnes adresses avec le #adressesveggie et de nous rejoindre sur le compte @travelveggie01.

De l’humain et du partage

blogueuse voyage

Ce qu’il y a de plus important pour moi, c’est le partage. Quel sens j’accorde au mot partage? Il s’agit de découvrir une nouvelle culture, et donc de respecter l’environnement des habitants et leurs traditions. J’adore échanger avec les gens, et lorsque la barrière de la langue est présente, un sourire peut tout changer. Ah et j’oubliais… Ce sont des valeurs que je veux partager avec les gens qui m’accompagnent en voyage (c’est un critère très important pour moi de ne pas partir avec des personnes qui se plaignent, comparent, dénigrent, critiquent, ou sont malveillants à l’égard de comportements qui peuvent nous être étrangers).

De l’écologie, mon crédo

blogueuse voyage

En voyage, comme dans mon quotidien, j’essaye de limiter mon impact sur l’environnement. Cette philosophie de vie me tient beaucoup à coeur et c’est vraiment ce que je veux partager avec vous sur ce blog. Il y a des choses très faciles à appliquer et d’autres qui méritent plus de réflexions et d’organisations mais je vous assure que rien n’est impossible. Je le répète souvent mais faisons chacun un pas et notre planète ne s’en portera que mieux.

Si vous souhaitez des conseils en matière de zéro déchet en voyage, au bureau, dans votre cuisine, salle de bains etc…, j’ai crée un compte instagram où je reposte des photos sur cette thématique (vous avez vu, je n’ai pas chômé cet été ♥). Le compte est @travelzerowaste et le #travelzw.

Une philosophie: le voyage au quotidien

blogueuse voyage

Pour moi, le voyage c’est au quotidien. Il est intimement lié à la notion de découverte. Ainsi, en découvrant de nouveaux endroits près de chez moi, je me sens déjà en voyage. Pas besoin de partir loin, de très beaux endroits existent tout près de chez nous, il est important de le rappeler. Il arrive souvent de me sentir touriste dans ma propre ville et c’est vraiment agréable. N’hésitez pas à sortir de votre zone de confort, à flâner dans la rue de votre enfance, à aller visiter les musées de vos villes, à vous asseoir à la terrasse d’un nouveau café, à manger dans un endroit qui vient d’ouvrir dans votre ville. Bref, sentez-vous vivants dans votre quartier, dans votre ville, dans votre département, dans votre région et dans notre France, si jolie.

 

Une connexion limitée

blogueuse voyage

Ce que j’aime avant tout en voyage, c’est prendre du temps pour moi et les personnes avec lesquelles je suis et tenter le plus possible de me déconnecter d’Internet et des réseaux sociaux.

Ma technique magique: rester loin de mon téléphone portable ou le mettre en mode avion pour uniquement pouvoir prendre quelques photos.

La conséquence, c’est que je suis bien moins active que la plupart des personnes qui ont un blog de voyage. Je ne publie que très rarement en direct. Je préfère capturer l’instant en photo ou en vidéo et puis à mon retour ou le soir si j’ai le temps vous partager et vous raconter cela en détail.

D’ailleurs à partir de maintenant, il y aura plus de story telling sur ma page facebook avec quelques photos (n’hésitez pas à venir m’y rejoindre si cela vous intéresse).

Je vous embrasse très fort et j’espère que ce petit article vous a plu ♥

Et vous? quel voyageur êtes-vous?

Quelle voyageuse suis-je?

Pour d’autres articles de la même thématique:

Ma charte éthique et responsable

Voyage responsable: s’informer sur sa destination

Partagez cet article sur les réseaux sociaux

0 commentaire

Ecrire un commentaire

Votre adresse-email ne sera pas publiée.

CommentLuv badge